Le choix de son hébergeur est équivalent à celui de choisir un opérateur de téléphonie mobile et de comparer les offres de forfaits entre opérateurs à la différence près qu’il existe des dizaines voire des centaines d’hébergeurs alors que les opérateurs de téléphonie se comptent sur les doigts d’une main en France.

Pourtant, bien choisir son hébergeur est vital pour votre site, pour sa mise en œuvre, sa maintenabilité, son accessibilité, l’évolutivité de l’offre souscrite et sa pérennité et même si celui que vous retiendrez, sera finalement retenu sur des critères partiellement subjectifs, il est important que vous ayez éliminé le plus grand nombre de postulants sur des critères objectifs, dont le prix n’est pas nécessairement le plus important.

La mise en œuvre de votre site :

De base certains hébergeurs vous offrent des services de registrars (achat et enregistrement d’un nom de domaine), d’autres pas. Avoir un hébergeur qui vous propose ce service vous dispense déjà d’un certain nombre de procédures et simplifie votre tâche relative à la gestion de votre Nom de Domaine.

Vient ensuite la partie développements et tout ce qui concerne la création du site: design, mise en page, bases de données, langages et technologies supportées et administration. La liste d’outils et de possibilités techniques de développement est longue, et difficile à tenir à jour, elle dépendra surtout de vos besoins pour votre site. Ces possibilités offertes par votre hébergeur peuvent être plus ou moins bien mises en œuvre, il est donc important que tous les produits techniques mis à votre disposition par votre hébergeur soient régulièrement mis à jours et débridés, à quoi vous servira une offre en PHP 4 pour faire du PHP 5, ou une fonction mail désactivée ? On trouve souvent le cas de produits et fonctionnalités limités chez les hébergeurs gratuits, mais aussi chez les hébergeurs payants, ce qui est regrettable quand on arrive à la mise en production après de gros efforts de développement en local.

Beaucoup d’hébergeurs payants, en plus des outils d’administration traditionnels vous offrent des services du style « la création de votre site en un Clic », leur démarche peut sembler altruiste, mais je vous conseille de ne pas vous servir de cette fonctionnalité, c’est aussi pourquoi je réalise ce tutoriel. En effet, en vous proposant ce service, la plupart des hébergeurs vous offrent cette facilité en désactivant un certain nombre de fonctionnalités plus ou moins importantes. Résultat, à la première mise à jour du produit (cela m’est arrivé avec WordPress), vous perdez sinon tout, au moins l’accès à votre site et aucune mise à jour n’est possible.

La mise en œuvre de votre site sera facilitée par un service de support technique facilement joignable, compétent et de préférence gratuit, à ce sujet, les forums regorgent d’infos qui vous permettront de vous faire une idée de la qualité de votre hébergeur et de son SAV.

Dans tous les cas, l’administration de votre site sera facilitée par une interface de gestion simple, intuitive et complète.

La maintenabilité de votre site :

Elle est liée à un certain nombre de critères dont : la qualité de l’interface de gestion et l’existence de procédures pour automatiser certaines taches plus ou moins complexes. L’interface de gestion doit vous permettre, sans faire deux années d’études supérieures, de réaliser facilement toutes les manipulations nécessaires à la vie de votre site, comme ajouter des e-mails, créer des sous-domaines ou des bases de données, gérer différents noms de domaines changer de forfait…

La qualité du support technique est également à prendre en compte, vous apprécierez de ne pas vous sentir seul devant votre site en rade, l’appréciation de la qualité de ce support fait l’objet de nombreux posts dans les forums, et est un critère décisif dans votre décision. Dans les ratings sur cette qualité, tenez compte du nombre de personnes ayant « voté, vous comprendrez qu’un rating de 5/5 avec 10 votants puisse inspirer moins confiance que 4/5 avec 10 000 avis.

Cette maintenabilité est transversale avec les critères d’accessibilité et d’évolutivité développés plus loin.

L’accessibilité de votre site :

Votre site doit-être accessible, au plus grand nombre, avec rapidité, en tenant compte de l’évolution prévisible de la fréquentation de vos pages. Voyez-vous-même, combien de temps vous êtes prêts à attendre l’ouverture d’une page après avoir cliqué sur un lien ? Donc, votre hébergement présente aussi des services associés au nombre de visiteurs que vous pouvez accueillir simultanément dans de bonnes conditions. Pour cela, on parle généralement de trafic de données, terme sous lequel se cachent différents concepts techniques dont il vaut mieux cerner les tenants et les aboutissants avant de s’engager dans une offre dite à « Trafic illimité ». Cette appellation de trafic fait souvent l’objet de confusions dans les offres commerciales des différents hébergeurs, et est parfois associée à la notion de bande passante (qui ne saurait être illimitée !!) mixée avec d’autres concepts qu’il peut être utile d’éclaircir. Dans la pratique on peut décomposer le trafic en bande passante et en débit :

La bande passante: c’est la capacité théorique (limite de vitesse maximale) à laquelle les données peuvent être transférées entre votre hébergement et le web. Mesurée en mégabits par seconde (Mb/s) et parfois en gigabits par seconde (Gb/s), elle se situe le plus souvent entre 10Mbps et 1 Gb/s en sachant que pour des serveurs dédiés de haute performance, on est à 100 Mb/s. On pourrait la comparer au volume maximal d’eau qui peut transiter à un instant T dans un tuyau.

Le débit c’est le taux (réel) de transfert de données, il est donc inférieur à la bande passante et s’exprime également en mégabits par seconde (Mb/s). On pourrait la comparer au volume d’eau qui transite à un instant T dans un tuyau.

Le trafic, il généralement mesuré en gigaoctet (Go) ou en téraoctet (To) et correspond au volume de données transitant entre votre serveur et le web public pour une période donnée. Au-delà il pourrait faire l’objet d’un complément de facturation ou d’une limitation de la bande passante mise à disposition par l’hébergeur, d’où les offres dites « Illimitées ».

Donc l’offre souscrite, doit être évaluée en fonction de vos besoins, et de la prévision que vous faites de leur évolution. Pour un blog avec quelques centaines de lecteurs, il n’est pas utile de souscrire un forfait spécifique sur un serveur dédié, une offre basique sur un serveur mutualisé chez un hébergeur ayant bonne réputation sera suffisante. Par contre, si vous optez pour un serveur dédié, il vous faudra arbitrer entre une bande passante garantie (vitesse) ou un tarif basé sur le trafic (volume).

L’évolutivité de l’offre souscrite : 

Il est fort probable que votre besoin ne sera pas linéaire, en fonction de la nature de votre site web, de la croissance de votre audience, vos besoins futurs devront être capables de supporter votre croissance sans que vous ayez à migrer plusieurs fois vers une nouvelle solution d’hébergement.

La pérennité de l’offre

Vous l’aurez compris, les hébergeurs ne mettent pas tous à votre disposition la même chose de la même façon, cela souvent en fonction de leur stratégie commerciale et de leur assise financière. A ce titre, vous comprendrez que ceux qui sont les plus visibles sur le net ne sont pas forcément ceux qui vous proposent le meilleur service. D’autre part, un hébergeur n’est jamais qu’une entreprise commerciale, sans allez jusqu’à l’analyse financière de ses comptes, soyez attentifs à sa situation sur le marché des hébergeurs, en effet, si il disparait, votre site disparaitra avec lui. Il est donc important que vous soyez attentif à la réputation et à la santé de votre futur hébergeur.

Références complémentaires
http://www.hebergementfr.com/
http://www.commentcamarche.net/faq/1624-choisir-un-hebergeur-gratuit-ou-payant

décembre 2018
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31